libhtm_comboxsqltab VS-FU-4 Les Garettes - Col de Fully, Fully, Téléphérique à va-et-vient
Localité, cantonFully, VS
Coord. station aval574.247/112.039 ; 1555 m.s.M
Coord. station amont574.092/112.681 ; 2059 m.s.M
ClassificationNational
Visite09.10.2009 eb
Inventaire23.11.2010 zk

ExploitantEnergie Ouest Suisse
ConstructeurVon Roll
Site internethttp://hydro-exploitation.ch/

Année de construction1915
Première mise en service1915
Transformations1960; 2007
Installation à l’arrêt2009
aperçu du parcours, cabine

Situation

Description de l’installation

L’usine hydroélectrique de Fully, appartenant aux Forces motrices de Fully SA, est exploitée aujourd’hui par l’entreprise de l’Energie ouest suisse EOS et son entretien est assuré par Hydro-Exploitation SA. Le téléphérique fut construit de 1912 à 1914 par la Société d’Electro-Chimie, mis en service en 1915 et repris en 1922 par l’EOS. L’usine de Fully se trouve dans le village du même nom au nord-est de Martigny en Bas-Valais. Ce fut une usine hydraulique jusqu’en 1934, laquelle présente une hauteur de chute de 1'643 m, la plus grande au monde. Sur la montagne de Fully, entourée des Dents de Morcles, du Grand Chavalard et de la Tête du Portail, on rassemble les eaux de pluie dans un bassin d’accumulation, d’une capacité de 4,2 mio3, avec un barrage de 14 m de hauteur et situé à 2'139 m. sur mer. Le lac de Sorniot se trouvant en contre-bas, soit à 1'990 m. sur mer, est également utilisé pour l’alimentation de la centrale. Il rassemble les eaux de la vallée de Sorniot. De cet endroit, l’eau est pompée dans le bassin de Fully. La conduite forcée souterraine partant du Col de Sorniot arrive à la centrale de Fully qui se situe à environ 30 m en dessus du fond de la vallée au pied de la montagne et au milieu du vignoble. Le bâtiment de la centrale, une vraie cathédrale technique, comporte les groupes de machines, la centrale d’enclenchement, le local de commande, ainsi que des ateliers. L’usine est complétée d’habitations en forme de chalet pour le personnel et une maison pour le chef technique. L’usine de Fully rénovée à fond en 1959. En octobre 2000, les intempéries ont sérieusement endommagé la conduite forcée. D’importants travaux de remise en état furent effectués, permettant de remettre sur le réseau l’usine de Fully en 2006/2007. Pendant la période de remise en état des composants des installations, le transport des matériaux et la remise en état de la conduite forcée fut assuré au moyen des cinq sections de remontées mécaniques du réseau. Le funiculaire inférieur, d’une longueur de 900 m, relie la centrale avec Le château ; la deuxième section, de 1'650 m atteint Les Garettes à une hauteur de 1'550 m. sur mer ; la troisième section, d’une longueur de 700 m atteint la sortie de la galerie en dessous du Col de Sorniot à 1'900 m. sur mer. Après remise en ordre de la galerie, deux sections suivirent qui, après 850 respectivement 650 m se terminent devant le chantier du barrage à 2'150 m. sur mer. Après achèvement des travaux, les deux sections inférieures furent conservées et exploitées jusqu’aux Garettes (fournisseur Oehler SA, Aarau). La troisième section de funiculaire fut démontée en 1915, vu le danger d’avalanches en contrebas du Col de Sornioz et remplacé par un téléphérique. Ce téléphérique est à ce jour toujours en service. Les autres sections furent, mis à part quelques composants (sections de voie, aiguillages et quelques véhicules), en majorité démontées. Le téléphérique va-et-vient à deux voies, avec un câble-porteur par voie et un câble-tracteur épissé sans fin, surmonte un tracé de 820 m de longueur, exempt de pylônes. L’écartement de la voie à la station amont a une divergence de 18,5 m, donnant ainsi en principe deux stations supérieures. Les composants de la station amont au Col de Sorniot se définissent comme tels : charpente métallique ouverte en treillis en forme de pyramides.


Appréciation générale

Le téléphérique à double voie, unique dans sa conception, a été rénové en deux étapes en 1960 et en 2007 (dispositifs de commande et télésurveillance), sans que la disposition de base de 1915 en soit toutefois modifiée. Les cabines et le moteur remplacés en 1960 sont toujours opérationnels après 50 ans, une longévité remarquable pour une installation à câble. En effet, le téléphérique de Fully est l’un des plus anciens de Suisse. Il illustre parfaitement la technique téléphérique et le savoir-faire technique remarquable du fabricant traditionnel suisse Von Roll. Le téléphérique fait partie de l'impressionnant complexe hydroélectrique de Fully qui comptait parmi les ouvrages de ce type les plus innovants et les plus prometteurs au début du 20e siècle, en raison notamment de son exceptionnelle hauteur de chute. Ce complexe est aujourd'hui considéré comme un monument industriel de premier ordre.


Appréciation

Idée de mise en valeur (vision)exceptionnelInstallation d’entreprise ; partie de l’installation pour assurer le transport de matériel sur les chantiers du plateau de Sorniot au nord du Col de Sorniot et pour le montage de la conduite forcée ; à l’origine, en tout, cinq types d’installations de transport.
Conception de la ligne, planification, mise en placeexceptionnelTroisième section restante du dispositif de transport partant des Garettes, en contrebas de la paroi rocheuse, jusqu’à la crête rocheuse du Col de Sorniot. Vu le danger d’avalanches, le funiculaire d’origine a été remplacé par un téléphérique ; réalisation de la ligne sans pylônes intermédiaires.
Technique
Construction technique typique, exécution, solution et matériauxexceptionnelTéléphérique va-et-vient à deux voies avec un câble-porteur par voie ; écartement de la voie à la station amont diverge de 18,5 m (deux stations amont). Station motrice en aval, avec réducteur à engrenages ouvert d’origine (1915) ; frein de sécurité avec mâchoires en bois, câbles porteurs et tracteur en tension fixe. Dispositif de remise en tension du câble-tracteur manuellement avec la contre-poulie sur l’entraînement. Deux véhicules de transport différents, une cabine pour les personnes et un véhicule pour les marchandises, chacun équipé d’un chariot de roulement et d’un bras de suspension différent.
Signification, principe, fournisseurexceptionnelSur la base, il s’agit ici du plus ancien téléphérique de chantier en Suisse ; installation de la maison Von Roll de grande valeur représentant la technique de la remontée mécanique de l’époque.
Ouvrages d’art: ouvrages de ligne, bâtiments
Travaux d’ingénieurstrès hautEn relation avec la construction d’une conduite forcée, performance extraordinaire dans le secteur hydraulique avec la plus forte pente au monde pour une telle conduite forcée.
ArchitecturehautStation amont à ciel ouvert, station aval en forme de chalet d’alpage.
Construction architecturale typique ou particulière, exécution, solution, matériauxhautConstruction murale en pierres naturelles sans crépi, toiture en bâtière couvert de tuiles.
Valeur typologiqueexceptionnelBâtiment de station de l’origine et installation fixe.
Authenticité du matériel, tradition idéale
Importance et qualité des composants d’originetrès hautTracé de la ligne, composants de base : équipements des stations, réducteur et indicateur de position de la première phase de construction.
Qualité des composants additifsexceptionnelDivers composants additifs plus anciens, tels que remplacement du moteur et des véhicules en conservant en particulier des systèmes de composants représentatifs (1960), compléments de sécurité techniques en 2007 (commande et télésurveillance)
FonctionnalitéexceptionnelPour l’exploitation de la centrale hydroélectrique et pour l’exploitation alpestre (Alpe Sorniot)
Histoire culturelle
Personnages, entreprises, institutionshautConstructeur de la centrale : Société d’Electro-Chimie de Martigny (la commune de Fully est actuellement en majorité actionnaire ; ingénieur de la conduite forcée : Anthelme Boucher
Economie, tourisme, trafic, militaireexceptionnelTéléphérique faisant partie intégrante d’une centrale avec chute d’eau en un seul palier et une hauteur de chute d’environ 1643 m ; de 1914 jusqu’en 1934 représente la chute d’eau la plus haute du monde ; d’un intérêt technique et historique de la construction hydraulique.
Situation dans l’environnement
Respect du paysage, de l’environnement naturel et du contexte urbainhautLa station amont est le point le plus marquant au bord de la crête ; la station aval de volume restreint est aujourd’hui cachée par la forêt environnante ; l’impact dans le paysage se réduit à un minimum. vu la ligne sans pylônes.
Infrastructure
Infrastructure touristique/ exploitationtrès hautChalet d’alpage à Sorniot, chemin d’accès, chemins pédestres ; construction d’usine signée et imposante (salle des machines) dans la vallée du Rhône, dont l’esthétique des locaux est parfois utilisées pour des mises en scène de théâtre.
Réseau de communicationmoyenRoute alpestre étroite ne pouvant être parcourue qu’avec des véhicules agricoles jusqu’à la station des Garettes.

Appendice 1: Données techniques

Parcours

Photos
But de l'éxploitationDesserte privée / desserte d'entreprise
Longueur (inclinée)820 m
Dénivellation505 m
Portée maximale (inclinée)640 m
Garde au sol maximale90 m
Pente maximale; moyenne1000 o/oo; 782 o/oo
Ecartement de la voie1600 / 20'000 mm
Supports de ligne, nombre0

Bâtiments

Nom de la station aval; Station aval type de constructionPhotos1915; Les Garettes; Construction massive (maçonnerie, béton)
Nom de la station amont; Station amont type de constructionPhotos1915; Le Col (Sorniot); sans bâtiment

Câble

Câble porteur, typeCâble clos d'une seul pièce
Câble porteur, nombre/voie; diamètre1; 25.4 mm
Câble tracteur, nombre; diamètre1; 17 mm
Contre-câble, nombre; diamètre1; 17 mm

Actionnement

Photos
Station d'entraînementà la station aval
Moteur, nom du constructeurPhotos1960; Schindler
Entraînement, type; Puissance du moteurMoteur à courant triphasé à bagues collectrices; 24 kW
Réducteur, nom du constructeurPhotos1915; Von Roll
Entraînement de secours (évacuation)Photospar gravité

Freins

Frein de servicePhotos1915; Freins à tambour
Frein de sécuritéPhotos1915; Freins à tambour
Freins embarquésPas de freins embarqués

Equipement mécanique

Dispositif de tension du câble porteurPhotosDouble ancrage
Dispositif de tension du câble tracteurPhotosDouble ancrage

Installations électriques

Systeme de commande, nom du constructeurPhotos2007; Allen-Bradley
Répétiteur de marchePhotos1915; mécanique sur indicateur de position
Télésurveillance, nom du constructeur2007; Allen-Bradley
Mode d'exploitationCommande manuelle
Organes de communication, systèmeTéléphone, Radiophonique, Sonnerie

Véhicules

Photos
Nombre de véhicules1 + 1 plate-forme pour marchandises
Personnes par véhicule4
Charges utiles; Véhicule, poids à vide600 kg; 250 kg
Cabines, nom du constructeur1960; EOS
Cabines, longuer; largeur; hauteur120 mm; 120 mm; 200 mm
Portes à mouvement automatiquenon
Suspente, nom du constructeur; typePhotos1960; Niederberger NSD; Acier profilé
Chariot, nom du constructeur1960; Niederberger NSD
Fixation du câble tracteurPinces

Performance de transport

Vitesse de marche maximale; Durée du trajet1.2 m/s; 11 min.
Capacité de transport, personnes8 pers./h
Personnel de service nécessaire 2 pers.

Appendice 2: Références

Archive
-IKSS Meiringen
Literatur
-Anonym: Installations hydrauliques de Fully, in: Bulletin technique de la Suisse romande BTS, vol. 42 (1916), p. 68-70
-Chenaud, H.; Dubois, L.: Die Wasserkraftanlage Fully: Einstufige Hochdruckanlage mit 1650 m Gefälle, in: Schweizerische Bauzeitung SBZ, vol. 79/80 (1922), p. 247-252, 259-261, 267-268, 272-276, 279-281, 297-298
-Chenaud, H.; Dubois, L.: Usine hydro-électrique de Fully (Valais, Suisse): La plus haute chute du monde (1650 mètres), in: Bulletin technique de la Suisse romande BTS, vol. 48/49 (1922/1923), p. 241-248, 253-256, 265-271, 279-284, 301-304, 2-7, 14-18, 30-35
-Bassani, Sébastien: Analyse et optimisation de l'aménagement hydroélectrique de Fully, Version vom 07.03.2010, URL: http://lchwww.epfl.ch/postgrade/Diplome/2005.../Bassani_resume_trav_MAS.pdf
-Forces Motrices de Fully S.A. (FMdF); eosholding: Balades hydroélectriques, Fully, no. 6, Version vom 07.03.2010, URL: http://www.eos.ch/de/eos-liflet-anlage-fully-de.pdf
e-docs
-http://www.eos.ch/de/eos-liflet-anlage-fully-de.pdf  
-http://www.montagne.ch/galerie.asp?galerie_id=7  
-http://www.montagne.ch/zoom.asp?id=94&g=maxi  
-http://www.youtube.com/watch?gl=DE&hl=de&v=1KaV0pxyYis  

Appendice 3: Âge des composants

Âge des composants

Appendice 4: Relations

ConstructeurVon RollVon Roll Eisenwerke (Seilbahntechnik)

Appendice 5: Un choix d'images

CIMG7212.JPG CIMG7214.JPG 19840529_ikss_cis_06.jpg
CIMG7215.JPG CIMG7260.JPG CIMG7223.JPG
CIMG7228.JPG CIMG7231.JPG CIMG7235.JPG
CIMG7229.JPG CIMG7248.JPG 19840529_ikss_cis_02.jpg
CIMG7221.JPG CIMG7243.JPG