libhtm_comboxsqltab VD-ORO-4-s Les Parchets I, Ormont-dessous, Téléski
Localité, cantonOrmont-dessous, VD
Coord. station aval573.564/137.817 ; 1420 m.s.M
Coord. station amont571.757/137.874 ; 1870 m.s.M
ClassificationRégional
Visite09.04.2009 tb
Inventaire21.11.2010 zk

ExploitantCol des Mosses La Lécherette
ConstructeurPoma
Site internethttp://www.tele-lesmosses.ch

Année de construction
Première mise en service1959
Transformations1975
station aval

Situation

Description de l’installation

Le plateau marécageux du Col des Mosses entre le Mont d’Or et le Pic Chaussy sur le territoire de la commune vaudoise d’Ormont-Dessous assure la liaison de la vallée du Rhône (Aigle) au Pays d’en Haut (Château-d’Oex) et est en complément la séparation des eaux entre le Rhône et le Rhin. Le village du col est le centre d’un domaine touristique très apprécié des Alpes vaudoises avec de nombreux hôtels et maisons de vacances. Vu que le col était déjà atteignable par la route depuis 1869, la construction de logements touristiques fut favorisée tout comme le développement touristique. Le développement commerciale des sports d’hiver n’a commencé qu’en 1939 par l’implantation d’un funiluge mais a perdu de son importance lors de la seconde guerre mondiale. Le premier téléski fut mis en service dix ans après le funi sur le domaine du Col des Mosses. Une évolution sérieuse du tourisme hivernal a seulement débuté à la fin des années 1950. Au cours de cette période d’évolution, le téléski des Parchets fut construit par le fabricant français Poma se situant proche de la chapelle protestante des Mosses (construite en 1911). Le téléski, installé en 1959, avec perches débrayables à sellettes, a son départ vers la route du col à 1'420 m. sur mer et sa ligne continue en direction ouest jusqu’à 1'870 m. sur mer sur un flanc avec risques d’avalanches pour se terminer au pied du Gros Van. Le tracé est en ligne droite et traverse des prairies alpestres pratiquement sans arbres. Pour surmonter une telle longueur, le téléski est équipé de 21 pylônes. Les pylônes sont tubulaires, équipés de potences en treillis supportant les poulies de ligne. Comme à l’accoutumée sur les téléskis Poma, le câble descendant et position plus élevée par rapport au câble montant. Selon le système Poma, les agrès de remorquage (perches télescopiques à sellettes) sont rassemblés sur une glissière dans la station aval et son mise en mouvement sur le câble au moyen d’un sélecteur. Par leur propre poids, les agrès de remorquage se crochent au câble et reviennent automatiquement à la station aval. La machinerie se trouvant à la station aval fut remplacée en 1975, afin de satisfaire une capacité de transport plus élevée. Suite à la phase d’intégration des compléments, exécutés également par la maison Poma, la station amont avec dispositif de tension avec contrepoids, les douilles de remorquage et les perches télescopiques proviennent de la même période, tout comme la commande et la télésurveillance. Si la station de renvoi est d’une construction ouverte, les équipements techniques de la station sont sous un couvert. Le bâtiment de la station aval représente une forme typique semblable aux maisons de vacances et infrastructures du 20ème siècle avec des murs sous forme de tente. La partie inférieure du bâtiment en béton est peinte en blanc. La toiture en pignon avec charpente en bois est recouverte de plaques en fibres de béton. Des contre-fiches massives latérales manifestent la structure portante. Le corps du bâtiment est complété du côté aval d’une annexe basse et du côté amont couvert d’une tôle.


Appréciation générale

A partir de 1956, la maison Poma a comencé d’installer ses téléskis à perches débrayables. Par sa mise en service en 1959, le téléski des Parchets au Col des Mosses est l’une des plus anciennes installations Poma en Suisse. Vu qu’au cours des années, le principe Poma n’a pratiquement pas changé, l’installation du col des Mosses est une représentante marquante de la technique Poma de l’époque et un témoin du principe du téléski français, malgré les adaptations effectuées en 1975. Le téléski, allant jusqu’au pied du Gros Van, est la plus ancienne dans le domaine skiable attractif du Col des Mosses. Sa station aval, construite avec soins, forme un ensemble avec la chapelle lui donnant ainsi le titre de la porte du Col des Mosses en venant depuis le sud.


Appréciation

Idée de mise en valeur (vision)très hautPremière installation sur le flanc est du Mont d’Or (Van du Mont d’Or)
Conception de la ligne, planification, mise en placetrès hautTracé rectiligne relativement long, ligne se trouvant dans la pente avalancheuse du vallon
Technique
Construction technique typique, exécution, solution et matériauxtrès hautPrincipe du téléski français, agrès de remorquage à sellettes, pincés sur le câble porteur-tracteur, rassemblement des perches à la stations aval (garage), accouplement des agrès de remorquage au câble, pylônes tubulaires, poulies de ligne fixées sur des potences, retour du câble descendant aérien, mise en tension avec contrepoids à la station amont, motrice à la station aval.
Signification, principe, fournisseurtrès hautFait partie des plus téléskis en Suisse avec tracé de montée exigeant, représentant marquant du système de téléski français, très apprécié principalement en Suisse romande, de la maison Poma, substance de base de 1959 pratiquement maintenue, exceptés le renouvellement de composants en 1975.
Ouvrages d’art: ouvrages de ligne, bâtiments
Travaux d’ingénieurs--
Architecturetrès hautBâtiment de la station aval en forme de tente à toiture pentue selon le style de construction appliqué aux chalets de vacances ou infrastructures de l’époque, des contre-fiches massives pour la structure du bâtiment, annexes sur les côtés (locaux de service, couverture de la sortie de la station) d’une architecture normale, solution individuelle marquante, bâtiment de la station surélevé, vu la hauteur des éléments mécaniques, station amont ouverte.
Construction architecturale typique ou particulière, exécution, solution, matériauxtrès hautConstruction mixte massive et construction en bois, toiture en tuiles en fibres de béton.
Valeur typologiquetrès hautComposants de l’installation datant de la période de construction avec adaptations récentes, forme individuelle.
Authenticité du matériel, tradition idéale
Importance et qualité des composants d’originehautPylônes et poulies de lignes maintenues depuis la constuctiond’origine
Qualité des composants additifstrès hautAdaptation importante mais fidèle à la philosophie Poma pour garantir une augmentation de débit et amélioration de la ligne en 1975.
FonctionnalitéexceptionnelEn service
Histoire culturelle
Personnages, entreprises, institutions--
Economie, tourisme, trafic, militairetrès hautElément important d’une infrastructure bien équipée et économiquement de grande valeur pour le tourisme d’hiver dans la région du Col des Mosses.
Situation dans l’environnement
Respect du paysage, de l’environnement naturel et du contexte urbainmoyenUne des nombreuse installations sur le flanc montagneux du Mont d’Or (Van du Mont d’Or), concentration d’installations techniques dans le paysage du Col des Mosses.
Infrastructure
Infrastructure touristique/ exploitationhautDomaine skiable du Col des Mosses avec diverses remontées mécaniques et hôtellerie alpestre, liaison avec le domaine skiable de Leysin.
Réseau de communicationhautAccès avec véhicules privés par la route du col Aigle-Col des Mosses-Châteaux d’Oex, avec les transports publics, par le train jusqu’au Sépey avec correspondance avec le bus postal.

Appendice 1: Données techniques

Parcours

Photos
But de l'éxploitationDesserte touristique
Longueur (inclinée)1820 m
Dénivellation450 m
Ecartement de la voie; Côté montée4000 mm; à droite
Supports de ligne, nombrePhotos21
Support de ligne, type de construction; formeConstruction tubulaire; Support de ligne, en forme T
Supports de ligne, nom du constructeur1959; Poma
Support de ligne, train de galets, nom du constructeur1959 ; Poma

Bâtiments

Nom de la station aval; Station aval type de constructionPhotos1959; Les Parchets I; Construction massive (maçonnerie, béton), Construction en bois
Nom de la station amont; Station amont type de constructionPhotos1975; L'Ecuale; sans bâtiment

Câble

Câble porteur-tracteur, nombre; diamètre1; 18 mm

Actionnement

Photos
Station d'entraînementà la station aval
Moteur, nom du constructeurPhotos1975; Leroy-somer
Entraînement, type; Puissance du moteurMoteur à courant triphasé à bagues collectrices; 110 kW
Réducteur, nom du constructeurPhotos1975; Hansen

Freins

Equipement mécanique

Dispositif de tension du câble porteur-tracteurContre-poids (station amont)

Installations électriques

Systeme de commande, nom du constructeurPhotos1975; Roger Bovay (ERB)
Télésurveillance, nom du constructeurPhotos1975; Roger Bovay (ERB)

Véhicules

Nombre de véhicules188
Suspente, nom du constructeur1975; Poma
Pinces, constructeur; type1975; Poma; Attache débrayable

Performance de transport

Vitesse de marche maximale; Durée du trajet4.0 m/s; 7.5 min.
Capacité de transport, personnes720 pers./h
Personnel de service nécessaire 2 pers.

Appendice 2: Références

Archive
-IKSS Meiringen
e-docs
-http://www.easysnow.ch  

Appendice 3: Âge des composants

Âge des composants

Appendice 4: Relations

ConstructeurPOMAPomagalski

Appendice 5: Un choix d'images

518_0102.JPG 517_9621a.jpg 517_9817.JPG
517_9821.JPG 517_9830.JPG 517_9934.JPG
517_9938.JPG 517_9862.JPG 517_9923.JPG
518_0075a.jpg 517_9950.JPG 517_9847.JPG
517_9859a.jpg 517_9955.JPG 517_9958.JPG